Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

quel vin pour le repas de noel

© Club français du cin

Les fêtes de Noël sont synonymes de joie et de convivialité. Préparer la table de Noël, décorer le sapin, cuisiner un bon repas et choisir le vin… Ce dernier point n’est pas toujours évident. En effet, beaucoup se posent la question du vin pour le repas de Noël. il faut savoir accorder le vin correspondant aux mets proposés. Traditionnel ou hors des sentiers battus, voici une série d’accords vins-mets festifs et originaux.

Le vin rouge

Incontournable, le vin rouge peut vous accompagner de l’apéritif au dessert sans aucun mal. Opter pour un repas n’ayant qu’un type de vin permet d’éviter les mélanges, qui ne sont pas très bien supportés par certains d’entre nous. Néanmoins, pas toujours facile à associer, il faut donc bien choisir les plats et entrées qui l’accompagneront.

Pour commencer, le foie gras, et tout particulièrement le foie de canard, sera parfait pour être déguster avec un vin rouge du sud-ouest comme un Cahors du Château Saint Sernin par exemple.

Pour le plat principal, si vous optez pour de la volaille, il faudra choisir un vin léger comme un Bourgogne du Domaine Prieuré ou du Domaine Alain Mathias. Vous pouvez aussi opter pour un Pinot Noir alsacien.

En revanche, pour un gibier, on favorisera largement un vin mature tel qu’un Bordeaux de l’un de nos partenaires comme le Château Voisin, Château Renard Mondésir ou les Vignobles Chatonnet, Lalande de Pomerol. Un Châteauneuf-Du-Pâpe fera aussi l’affaire.

Pour la suite, c’est au tour du met de s’associer au vin, sur un vin rouge, les fromages auvergnats seront préférables. Il en est de même pour le dessert, s’il est au chocolat le rouge sera un incontournable.

Le vin blanc

Le vin blanc, lors des grands repas, est généralement réservé à l’entrée. En effet, on associe volontiers un Chablis du Domaine Alain Mathias ou du Domaine Gueguen, un Riesling du Domaine Jean-Baptiste Adam aux fruits de mer et au saumon. Cependant, on préférera un Bourgogne ou un liquoreux comme un Montlouis pour le foie gras. Néanmoins, il est tout à fait envisageable qu’il poursuive le repas.

Pour le plat, la volaille est un must pour déguster un vin blanc comme un Chenin de Loire ou un Chardonnay. En revanche si vous optez pour une volaille farcie, un blanc demi-sec tel que le Schoenenbourg sera parfait. Quant aux mets à la langouste ou au homard, on a l’embarras du choix.

Veillez cependant à équilibrer votre choix avec la force gustative de la sauce qui l’accompagnera. Si la sauce est épicée, on privilégiera un vin moelleux de la Loire ou un alsacien du Domaine Jean-Baptiste Adam.

Pour le fromage, pas de soucis à avoir, il n’a rien de plus simple qu’un mariage vin blanc-fromage. La difficulté se représentera pour le dessert. Effectivement, hormis les desserts fruités, les vins blancs ne sont pas vraiment appropriés pour les autres.

Le champagne

Original pour tout un dîner, le Champagne est un indispensable des Fêtes. On ne vous l’apprend pas, pour les huîtres il est le grand favori, cela dit tous les fruits de mer lui vont. On préférera alors un Blanc de Blanc comme un Crémant alors qu’un plus vineux sera parfait pour le foie gras tel que le Blanc de Noirs comme le Champagne Tradition de Champagne de Rémi Massin ou un Rosé de Saignée.

Pour le plat principal, un chapon ou une autre volaille grasse créeront un mariage parfait avec un Champagne. On poursuit avec le fromage qui, s’il est plutôt puissant sera dégusté avec un millésimé légèrement vieilli, a contrario pour des fromages plus légers on favorisera un Champagne subtilement vineux. Pour le dessert, malheureusement à l’exception des fruits frais ou d’un dessert aux fruit comme un tarte aux agrumes, le Champagne n’est pas un pétillant envisageable. Si votre dessert est fruité, vous pouvez alors envisager le Champagne rosé brut de Champagne de Rémi Massin.

Infographie

Découvrez le concept Covigneron

 

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte