Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

vacances ski et vin

© Leparisien.fr

L’hiver a déjà bien commencé et les vacances au ski arrivent à grands pas. Pistes enneigées, écharpes, skis aux pieds et dégustations de vin chaud, tout y est ! Cependant, cet incontournable n’est pas le seul vin que l’on peut apprécier lors d’un séjour à la montagne. Entre deux bouchées de raclette ou de fondue, on savoure toujours un bon vin.

Mais alors comment choisir le vin parfait lorsqu’on est au ski ?

Les vins locaux

Après une journée à slalomer entre deux sommets, un peu de douceur peut être la bienvenue. Pour ce faire, on choisit des vins du Sud-ouest ou du relief jurassien, blanc de préférence, qui tout en rondeur et en chaleur s’associeront à merveille avec le fromage  alors décliné sous toutes ses formes : raclette, tartiflette ou encore fondue.

Quant aux vins rouges, on privilégiera un Cahors ou un Gaillac pour accompagner d’immenses planches de charcuterie ou bien des plats en sauce. Cependant, si vous souhaitez marier le vin rouge au fromage, on se tournera plutôt vers un Fitou ou un Fronton qui grâce à leurs arômes épicés ajouteront à la dégustation une saveur singulière. 

Si, bien sûr, vous souhaitez conserver la tradition du vin chaud à la sortie des pistes, vous pourrez le préparer vous-même en optant pour un vin rouge qui, grâce à ses notes de fruits noirs, d’épices et de pain grillé comme un Madiran, sublimera cette recette incontournable des séjours au ski réussis.

Loin des sentiers battus

Bien que les plats à base de fromages sont les grands classiques des séjours à la montagne, il existe cependant un grand nombre de mets avec la viande. Parmi eux, on retrouve les potées ou encore les fondues bourguignonnes qui ne manquent sur les cartes des restaurants montagnards. Pour ce genre de plats, on optera pour des vins rouges tanniques et charpentés qui laisseront sur le palais des baies épicées et fruits secs comme un Trousseau, un Poulsard ou encore un Bordeaux qui, sur la viande, feront leur éternel effet.

Afin de surprendre vos papilles, vous pouvez associer vos dégustations fromagères à des vins blancs bien plus secs comme ceux de la Savoie, par exemple. Dans le même registre, on peut trouver le Savagnin jurassien qui, un peu plus aromatique et fruité, pourra aisément se déguster avec du fromage et même des saucisses de Morteau ou des plats à base de volailles en sauce.

Bien que la tendance soit au local, la surprise gustative vaut parfois de faire quelques kilomètres en optant pour un vin qui sortira de son contexte habituel en prenant le temps d’un dîner hivernal à plusieurs centaines de mètres d’altitude.

Que vous optiez pour un vin local ou que vous fassiez un choix original, le vin blanc sera à préférer sur les mets à base de fromages alors que les plats à base de viande seront plus savoureux sur un vin rouge. À la mer ou à la montagne, cette règle ne déroge pas !

Découvrez Covigneron pour tout savoir sur le vin

 

Inscription à la newsletter

Suivez toute l’actualité
de COVIGNERON

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte