Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

La particularité des vins de bordeaux

Les vins de Bordeaux (millésimes bordeaux) ont établi une réputation et une domination depuis des générations. L’univers du vin de Bordeaux est une savante fusion de tradition et de modernité, fidèle à son histoire et ouvert sur le monde. La complexité de la filière bordelaise cache une immense richesse et une profonde authenticité, ainsi qu’une tradition qui remonte à trois siècles.

Autre son savoir-faire et ces traditions, le vignoble bordelais comprend bien d’autres particularités. Entre localisations, climat et sol, le vin de Bordeaux regorge de particularité émanant de ces facteurs. La composition des sols dits « pauvres » à cause des soubassements calcaires et argiles, donne naissance à un vin de caractères dû au faible rendement de la vigne.

En effet Bordeaux produit des vins dont le rendement de la vigne est plutôt restreint permettant d’obtenir des vins concentrés, tanniques ayant une robe profonde. Les caractéristiques et spécificités du Bordelais regorgent de secrets.

 

 

Quand ouvrir mon millésime Bordelais ?

Un vin tannique tel qu’un millésime Bordelais est destiné à être bus au cours des 2 à 5 ans qui suivent la mise en bouteilles. Pour les plus grands crus, un délai plus long est nécessaire afin d’en saisir tout le raffinement. Les millésimes (guide des millésimes) les plus réputés sont ceux qui exigent le plus de patience.

Ouvrir une bouteille afin de déguster son vin devient alors une sorte de mise en scène, quand l’ouvrir? Pour quelles occasions? Combien de temps avant ?

L’ouverture d’une bouteille représente une modification chimique pour son contenant. L’oxygène entre en contact avec le vin, il libère alors ses arômes et son goût va évoluer au fil des heures.

On privilégie alors d’ouvrir bordeaux blanc une quinzaine ou vingtaine de minutes avant la dégustation. Pour un vin rouge tannique tel qu’un Bordeaux, il serait favorable de le carafer, l’effet sera beaucoup plus marqué qu’une simple oxygénation. On fait varier l’oxygénation en carafe entre trente minutes à deux heures en fonction du millésime.