Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

vin orange

© lafdv.fr

Longtemps boudé, le vin orange commence, ou plutôt recommence, à envahir l’Hexagone ainsi que les plus grandes tablées françaises. Ce vin à la teinte qui sort de l’ordinaire, pouvant aller du jaune orangé à l’orange vif, retrouve peu à peu ses lettres de noblesse. Aux notes fines de miel et d’épices, ce vin moelleux n’est pas une nouveauté ou une tendance de plus. Sa fabrication remonte effectivement à l’Antiquité. Né dan le Caucase, la fabrication du vin orange séduit de plus en plus de vignerons alors jusque là spécialisés dans la vinification de vin rouge ou blanc. Encore rare et plutôt onéreux sur le marché, le vin orange a, on en est sûr, un bel avenir devant lui.

Un processus de fabrication ancestral

Le vin orange n’est rien qu’autre qu’un vin blanc vinifié selon les mêmes techniques que le vin rouge. De cette façon, le raisin blanc récolté est fermenté à l’instar des raisins rouges. Ce processus qui semble innovant ne l’est pas en réalité. En effet, cette technique de transformation du raison blanc trouve son origine dans l’Antiquité. Issue du Caucase, région qui a, il y a 6000ans déjà, été la source d’inspiration des vignerons des quatre coins de l’Europe, le vin orange a de nouveau la côte.

Considéré par certains comme le 4ème vin, le vin orange est donc une boisson vinifiée ancestrale qui reprend doucement sa place sur les tables françaises après des siècles d’absence. Des domaines fabriquant déjà des vins blancs ou rouge se lancent alors dans l’élaboration de vin orange. On en retrouve notamment dans le Roussillon, dans la Vallée de la Loire ou encore dans le Jura.

Le vin orange, un vin moelleux et mielleux

Bien plus digeste que le vin blanc, le vin orange est frais et doux en bouche. Ce vin blanc tannique peut tout à fait être un vin de table. Comme un vin blanc moelleux, le vin orange se déguste entre 12 et 15 degrés. Ses notes de miel, d’épices et de fruits secs se marient à merveille avec le gibier, les abats mais aussi les fromages. De l’apéritif au dessert, ce vin peut vous accompagner tout au long de votre repas. Bien loin du phénomène du vin bleu, qui fût cet été la grande tendance, le vin orange puise dans sa tradition pour se remettre au goût du jour.

Néanmoins, ce vin encore inconnu par un grand nombre d’amateurs demande un peu d’expérience pour être apprécié mais aussi reconnu. Actuellement, il est possible d’en trouver issus des domaines français mais aussi de l’Europe entière : ils recommencent ainsi à être élaboré en Italie ou encore Géorgie. Le vin orange peut être fabriqué avec presque n’importe quel cépage blanc. Avec son caractère et sa force aromatique, le vin orange a de beaux jours devant lui.

Découvrez le concept Covigneron

 

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte