S’adapter ou mourir, le paris de l’agroécologie.

Le parie de l’agroécologie : sans pesticide, ni cuivre, ni engrais ni apport d’eau. Les Vignerons de Buzet repoussent les limites de la culture de la vigne avec un vignoble expérimental baptisé «New Age.»

Le parie de l’agroécologie: une coopérative qui prône l’innovation 

Ce sont plus de 180 adhérents qui possèdent à eux tous 2000 hectares de vignes. Ils représentent les membres de la coopérative des Vignerons de Buzet. Leur président, Pierre Philippe, a décidé depuis 2007 d’introduire petit à petit des changements dans le mode d’exploitation des vignobles afin de tendre vers une viticulture qui respecte la biodiversité des sols.

Le parie de l'agroécologie

L’agroécologie petit à petit, la vigne fait son nid 

En quinze ans, les vignerons ont abandonné l’usage d’engrais chimiques au profit des engrais naturels, des pesticides classés en CMR (cancérigènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction) et également du folpel (molécule utilisée contre le mildiou). C’est le grand parie que se lancent les vignerons : s’adapter ou mourir. Certains ont même installé des boîtes à musique dans leurs vignes pour les aider à lutter contre l’esca, la maladie du bois. À raison de sept minutes matin et soir avec une mélodie de piano et d’orgues. Les vignes reçoivent leur lot de vibrations qui vont affaiblir le champignon ravageur et stimuler les défenses de la plante. Cela permettrait ainsi de diviser par trois le taux de mortalité des plants.

Le parie de l’agroécologie : faire sa place

Le tiers de la parcelle New Age est également occupé par des haies, des arbres fruitiers et des zones humides, selon les principes de l’agroforesterie. « La mise en compétition de la vigne avec les autres plantes et arbres va la pousser à s’enfoncer plus profondément dans la terre. Soit elle s’adapte, soit elle crève », résume le directeur.

Dans ces conditions, la vigne doit faire sa place. Plus résistante aux maladies, elle devrait également mieux résister au stress hydrique des fortes chaleurs.

Voici la promesse du vignoble « New âge », la vigne du future. 

Covigneron vous explique tout sur le vin