Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

« Merci à cette famille incroyable de gentillesse et de partage pour l’ amour de leur métier »

«Très bon accueil simple décontracté. Atelier de vendange avec les vendangeurs du domaine très sympa. Présentation des chais et cuverie. Très bien»

«Domaine Familial très professionnel… à recommander pour passer des moments formidables…»

Ce monde mystérieux qu’est celui du vin a un vocabulaire à son image. Le lexique qui y est lié peut parfois vous sembler bien complexe et les confusions sont fréquentes. Viticulteur ou vigneron ? Comment ne pas se tromper entre ces deux mots qui semblent être synonyme ? Pour être certain de ne pas les confondre, Covigneron vous explique la différence de ces deux termes.

Le viticulteur

Le viticulteur travaille la terre, plante les vignes et récolte le raisin. Son objectif est de réaliser une récolte de qualité. Il confiera son raisin à une cave coopérative ou un négociant qui se chargera de la vinification. C’est en Champagne qu’on trouve le plus grand nombre de viticulteurs. Ces derniers approvisionnent les maisons de champagne qui ne disposent que de peu de vignes.

Source : cerfrancegironde.fr

Ce professionnel de la production de raisins peut être accompagné par un ingénieur agronome par exemple, le but étant d’améliorer le rendement de la vigne, la qualité du fruit et depuis une dizaine d’années, les conditions de culture. En effet, pendant longtemps la quantité de production était la préoccupation principale des viticulteurs. Ainsi l’usage d’engrais et autres solutions chimiques ayant pour but d’augmenter le rendement était intensif.

Actuellement, avec une volonté grandissante qui s’inscrit dans une démarche écologique mais aussi qualitatif, de nombreux viticulteurs cherchent à limiter voire arrêter l’utilisation de produits. Les consommateurs, de plus en plus soucieux face aux effets des solutions chimiques sur leur santé, préfèrent les vins issus d’agricultures biologiques. Il a donc fallu aux viticulteurs s’adapter à cette tendance bio.

Le vigneron

Être vigneron, c’est représenter plusieurs corps de métiers à la fois. En effet, le vigneron doit être un agriculteur puisqu’il plante ses vignes, les entretient et récolte le fruit produit, ici en l’occurence le raisin. Il doit s’assurer de la qualité du raisin tout en en ayant une quantité suffisante. Il est aussi responsable de la vinification, c’est-à-dire de la transformation du fruit récolté en vin. Ce processus de fabrication demande du temps et un savoir-faire unique. Cependant son travail ne s’arrête pas là.

Afin de vivre de ce dur labeur, le vigneron doit commercialiser son vin. Que ça soit directement sur son domaine ou dans les magasins environnants, ce travail de représentant de sa propre production se révèle parfois être la partie la plus difficile de toutes car la survie de l’exploitation en dépend souvent.

Covigneron Domaine de la Chopinière

Il s’agit de la communication faite autour du domaine notamment sur les réseaux sociaux ou lors de salons vinicoles, des relations avec les clients mais aussi avec les fournisseurs. En effet, ces derniers permettent au vigneron d’élargir son secteur de vente si, bien sûr, la quantité de vin produite le permet. De par sa polyvalence et sa complexité, le métier de vigneron demande une implication et une passion immense pour la vigne et le vin.

Crédit photo : Pinterest

Inscription à la newsletter

Suivez toute l’actualité
de COVIGNERON

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte

Shares
Share This