Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

Covigneron Survol Domaine de rabelaisDes vignes au Château de Chaumont
en passant par le Domaine de Rabelais !

Certificat de parrainage sous 2h par Email
+ envoi suivi sous 24h

« Merci à cette famille incroyable de gentillesse et de partage pour l’ amour de leur métier »

«Très bon accueil simple décontracté. Atelier de vendange avec les vendangeurs du domaine très sympa. Présentation des chais et cuverie. Très bien»

«Domaine Familial très professionnel… à recommander pour passer des moments formidables…»

Viti-Tunnel

© Vitisphere

Et si les vignes étaient couvertes afin d’éviter que le mildiou s’y développe ? C’est l’idée ingénieuse de Patrick Delmarre, le fondateur de la start-up Mo.Del. Mi-décembre 2018, il a donc décidé de tester le Viti-Tunnel, un film imperméable et escamotable sous forme de tunnel qu’il a conçu en condition réelle dans un vignoble du Bordelais.

Le Viti-Tunnel, à l’aube d’une révolution viticole

C’est avec beaucoup de fierté que Patrick Delmarre, fondateur de la start-up Mo.Del et créateur du Viti-Tunnel, dévoile le premier prototype de filet imperméable adapté à l’exploitation de la vigne. Semblable à une tente, le Viti-Tunnel permet ainsi d’abriter la vigne tout en offrant une aération optimale pour limiter la condensation naturelle de s’y installer. En effet, l’humidité est un facteur lié à l’apparition du mildiou et c’est pourquoi en préservant les vignes de la pluie, Patrick Delmarre pense pouvoir enrayer ou, au minimum, limiter la contamination.

Afin de financer la recherche et le développement de son projet, le fondateur de Mo.Del a donc pour objectif d’installer ce dispositif innovant dans une dizaine de domaines bordelais d’ici la fin 2019. Il propose ainsi la mise en place du Viti-Tunnel sur 3 rangs de 50 mètres chacun pour une durée de 2 ans et un coût total de 17 000 euros.

Bien que représentant un coût considérable, au vu des dégâts causés par le mildiou, le dispositif pourrait être très vite rentabilisé s’il se révélait efficace. De plus, écologique, le Viti-Tunnel permettrait de réduire l’usage des pesticides sur les vignes tout en les protégeant partiellement des perturbations météorologiques et notamment du gèle.

Un dispositif polyvalent

Le mildiou n’est malheureusement pas le seul ennemis tant redouté, on retrouve aussi le black-rot et l’excoriose qui sont aussi des maladies liées à l’humidité et par conséquent la pluie. Pour le créateur du Viti-Tunnel, « si l’on empêche la pluie de toucher la plante, on empêche la maladie. ». Pour le directeur général des entreprises Barres qui fabriquent ce tunnel innovant, il s’agit d’« une boîte hermétique impropre au développement des champignons ».

Ce tunnel rigide est donc polyvalent : il préserve la vigne des maladies qui pourraient l’infecter et détruire partiellement les récoltes, il limite l’impact des aléas climatiques sur les grappes mais aussi permet aux viticulteurs de limiter considérablement l’usage de produits chimiques pour lutter contre les nuisibles.

Développé en polyéthylène, ce filet imperméable et respirant n’en est qu’au stade de prototype expérimental afin d’en mesurer les effets bénéfiques pour la vigne et si il y en a, considérer si ils sont assez importants pour amortir l’investissement fait par les exploitants. Ce premier essai vise donc à tester mais aussi améliorer le Viti-Tunnel.

L’objectif de Mo.Del est d’installer le film sur 1,5 kilomètres de vignes pour certifier de son efficacité. Dans un autre temps, il faut attendre que l’INAO autorise son utilisation et permette la commercialisation sous appellation des vins issus de culture couverte comme cela serait le cas si le Viti-Tunnel passe le stade du projet expérimental.

Découvrez Covigneron pour tout savoir sur le vin

 

Inscription à la newsletter

Suivez toute l’actualité
de COVIGNERON

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte

Shares
Share This