Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

vin tannique

Source : wtop.com

Il vous ai probablement déjà arrivé, d’entendre un amateur de vin, vous parlez d’une de ses dernières bouteilles, en citant que son vin, était particulièrement tanique.

S’il est peu courant dans la vie de tous les jours, le terme « tanin », est très répandu dans le monde de l’œnologie, et en apprendre sa définition, vous permettra d’encore plus apprécier vos vins rouges. Mais, qu’est-ce vin tanique ?


Qu’est ce que le tanin ?


Le tanin est l’ensemble de plusieurs molécules contenues dans la peau et les pépins du raisin. La principale caractéristique du tanin, est qu’il réagit avec les protéines présentes dans la salive humaine.

Ce mélange tanin-salive, donne parfois un côté rugueux au vin, et crée une petite réaction que l’on peut constater en recrachant le vin.

Le tanin a donc un rôle important dans le goût, et la sensation en bouche du vin rouge. Il apparaît lors de la vinification de ce dernier, en se diffusant donc dans le jus grâce à sa présence dans la peau et les pépins.

Plusieurs facteurs entrent en compte afin de créer un bon tanin, le tout premier, étant la qualité du cépage.

La maturité du raisin rentre également en compte, un raisin pas assez mûr, aura tendance à réduire un tanin râpeux, donnant la sensation d’une bouche sèche. Car, du fait de son mélange avec la salive, le tanin peut rapidement donner cette sensation de sécheresse en bouche.

Le vigneron a également un rôle très important dans la qualité du tanin. Lors de la vinification, la diffusion du tanin sera plus importante, si le vigneron cherche à en extraire plus, par une macération plus longue des pépins et peaux avec le jus, ou avec diverses manipulations.

Parmi ces manipulations, on retrouve le piégeage, étape lors de laquelle on enfonce régulièrement les peaux qui flottent à la surface, vers le fond des cuves.

Mais également le remontage, qui consiste à pomper le jus du fond des cuves, et à le remonter vers la surface, au-dessus des peaux.


Comment évaluer le tanin d’un vin ?


On peut deviner la qualité et le type d’un tanin selon son cépage
, sa maturité, et la façon dont il a été vinifié, on s’aperçoit dès le début de la dégustation, si un vin possède un tanin très soyeux, avec une impression veloutée, sans aspérité, ou s’il s’agira d’un tanin plutôt râpeux, avec la sensation qu’il procure sur la langue et les gencives.

Bien entendu, un vin ne sera pas forcément très soyeux, ou râpeux, il existe bien des nuances entre les deux.

En général, un grand vin, bien vinifié, avec connaissance, raffinement, et délicatesse, n’aura pas un tanin très marqué, la sensation granuleuse du tanin, est donc une façon de juger de la qualité d’un vin.

Enfin, il faut savoir que le tanin, évolue avec le vin au fil de l’âge de ce dernier. Les jeunes vins, possèdent généralement un tanin assez marqué, qui s’adoucira au fil du temps.

Bien évidemment, le vieillissement ne fait pas tout, un vin avec un tanin grossier qui assèche la bouche, n’aura aucune chance de devenir doux et soyeux.

Découvrez Covigneron pour tout savoir sur le vin

 

Inscription à la newsletter

Suivez toute l’actualité
de COVIGNERON

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte