Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

Boisson estivale par excellence, le vin rosé est aussi très apprécié en plein hiver. En effet, une étude récemment réalisée par OpinionWay montre que près de 74% des amateurs de vin optent pour le rosé et ce même en hiver. On se situe alors bien loin du cliché du « rosé -barbecue au bord de la piscine », recette immanquable des repas entre amis ou en famille lors de la belle saison.

Du rosé tout au long de l’année

Fruité, frais, rafraîchissant, le rosé est définitivement la boisson de l’été. En effet, nombreux sont ceux qui l’associe au soleil et à la chaleur estivale. Néanmoins, bien qu’un quasi symbole des beaux jours, le rosé n’est pas pour autant laisser pour compte lors de la saison hivernale. Selon la même étude, on constate que, sur un échantillon d’amateurs de vin âgé de 18 à 49 ans, 83% d’entre eux consomment du rosé en hiver.

Bien que sa consommation soit plus élevée en été, en particulier lors des repas (62%) et des apéritifs (43%), il n’est pas en reste en hiver accompagnant ainsi 47% des dîners ou déjeuners et 29% des apéritifs. Synonyme de convivialité, le vin rosé est une boisson qu’on aime partager, déguster et associer aux différents plats que l’on déguste. De plus, la diversité de ses arômes et de ses cépages le rend adapté à chaque occasion.

Bien que les chiffres prouvent le contraire, le rosé est dans l’esprit des Français un vin estival alors que plus de 80% entre eux en consomment en aussi en hiver. Mais pourquoi les Français apprécient-ils autant le rosé ? Presque la moitié des consommateurs aiment le rosé pour son goût et un tiers pensent que le rosé s’accorde aussi plus facilement avec un grand nombre de plats.

Un vin plein de clichés

Néanmoins, la hausse des ventes de rosé à l’arrivée des beaux jours est incontestable. Il reste donc très largement apprécié au printemps et en été. Le rosé, incontournable durant la période estivale, tend à se faire une place de choix en hiver. On peut peut-être expliquer ce phénomène par son goût ou encore sa couleur qui rappelle aux consommateurs la douceur des soirées de juillet. À l’instar du champagne, le vin rosé ne demande aucun accompagnement particulier pour être bu. En effet, il sera la boisson parfaite lors de votre after work et évènement collectif en tout genre.

Néanmoins la liste des clichés concernant le vin rosé ne s’arrête pas là. Effectivement, le vin rosé est -à tord- considéré comme un vin de filles de part, sa couleur et sa légèreté en bouche. Autre préjugé, sa couleur définie sa qualité gustative : plus il est clair, meilleur il est. Cette dernière idée reçue, bien entendue fausse, est simplement dictée par la tendance actuelle qui est au vin rosé pâle.

En oubliant tous les clichés autour de ce vin, vous pourrez déguster, sans vous sentir décalé, un bon verre de rosé au coin de votre cheminée.

Découvrez le concept Covigneron en vidéo

 

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte