Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

vin gris

© L’Express

Souvent appelé, le « rosé gris », le vin gris est en réalité un vin à part entière disposant des caractéristiques uniques qui ne sont pas celles du rosé. En effet, leur robe (presque) identique est responsable de cette confusion trop fréquente. Néanmoins, pour les amateurs, leurs arômes de l’un n’ont rien en commun. Mais alors comment faire la différence entre un vin rosé et vin gris et ce en un seul coup d’oeil ?

Une subtilité notable

Il semblerait que le vin gris ne soit pas une nouveauté. Effectivement, on retrouve sa trace au XVIIème siècle. Il y a quatre siècles de ça, le vin gris était nommé « oeil-de-perdrix » en référence à la couleur de l’iris de l’oiseau éponyme. De nos jours, les vins gris  sont parfois confondus avec les vins rosés. Il vous faut regarder sa robe de très près, afin de faire la différence et de mettre à l’épreuve vos yeux d’expert.

En effet, le vin gris se caractérise par une couleur très pâle qui, quant on la met à la lumière, dévoile des reflets argentés. À partir de cette constatation, vous pouvez être certain d’avoir un vin gris entre les mains et non un rosé.

En bouche, les deux nectars sont aussi diamétralement différents. Bien qu’ils soient souvent dégustés aux mêmes occasions et à la même température entre 9° et 11°, les vins gris n’ont pas du tout la même saveur que leur « faux jumeau ». Fait à partir de cépages dits rouges, les vins gris sont frais et plutôt équilibrés avec des arômes complexes et fumés. Les notes qui dominent généralement leur dégustation sont celles de la groseille ou de la framboise ainsi que des fruits à haute sucrosité une fois arrivée à maturation tels que la pêche ou encore l’abricot.

Une vinification différente

Élaborés à partir de cépages rouges, c’est-à-dire des raisins ayant une enveloppe noire et une chaire claire, comme le Gamay ou le pinot noir, le vin gris se distingue du rosé. De plus, sa vinification est assez courte.

Après la récolte, les raisins sont foulés puis pressés, c’est cette étape qui lui donne sa couleur si particulière. Ensuite, avec le jus obtenu, les vignerons procèdent à sa vinification qui est quasiment identique à celle du vin blanc. Son temps de fermentation avant sa mise en bouteille est très court, à peine quelques heures.

Certains d’entre eux sont issus de grenache gris, cépage emblématique du Golfe du Lion, qui après avoir subi une vinification semblable à celle du vin blanc sont qualifiés de « Gris de Gris ».

Néanmoins, si on poursuit l’exploration, on constate que des cépages comme le pinot gris ou encore le sauvignon gris donnent naissance à ce vin si mystérieux.

Le vin gris se déguste volontiers avec des mets asiatiques ou orientaux mais aussi avec des coquillages.

Découvrez le concept Covigneron

 

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte