Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

blanc rouge vin

« Blanc puis rouge, rien ne bouge ; rouge puis blanc, tout fout le camp » est un dicton populaire qui laisse entendre que l’ordre de dégustation de différents vins a son importance pour limiter les effets négatifs de l’alcool. Néanmoins afin d’en savoir un peu plus sur cette expression, Covigneron a décidé de mener son enquête afin de savoir si oui ou non, cette adage était vrai.

Les origines de cette expression populaire

Certains trouvent des origines à ce dicton dans le langage maritime et tout particulièrement les feux de signalisation à l’entrée des ports alors que d’autres privilégient la thèse selon laquelle cette expression serait née en Bourgogne où le vin blanc issu du chardonnay se déguste systématiquement avant le vin rouge de pinot noir.

En Belgique, le blanc ne désigne pas le vin mais bien la bière. Ce dicton serait donc une mise en garde contre l’alternance de vin et de bière lors d’un repas ou un apéritif ce qui  dans l’esprit général, rend malade.

Comme on peut le constater, les hypothèses à propos de l’origine de cette expression sont nombreuses et son origine réelle incertaine.

Ce que dit la science

Tous les alcools quels qu’ils soient sont fabriqués à partir d’éthanol, même le vin, et c’est justement ce composant qui nous intéresse. En effet, certains individus sont plus sensibles que d’autres à l’alcool, ou plutôt à l’éthanol, et les effets de ce dernier sur l’organisme peuvent être divers : migraine, nausée, fatigue…

Dans ce cas précis, le vin blanc contient plus d’éthanol que le vin rouge. S’il est consommé après celui-ci, son effet sera décuplé puisque de l’éthanol est déjà dans l’organisme. Cependant, dans un ordre ou dans un autre, la quantité absorbée sera la même. Il est en de même pour le taux de sulfite plus élevé dans les vins blancs que dans les vins rouges.

Une histoire de goût

Et si cette expression tenait plutôt de l’aspect gustatif et non digestif comme on peut le supposer ? En effet, lors d’une dégustation de vin, il est conseillé de commencer par le vin blanc avant de poursuivre sur un vin rouge. Cet ordre de dégustation permet d’éviter de finir sur une note acide qu’apporterait le vin blanc.

Cependant, certains amateurs préfèrent finir sur un vin blanc qu’ils estiment plus appréciable après une dégustation de rouge qui aura déposé des tannins sur le palais. Néanmoins, d’une façon général, les vins blancs se dégustent en entrée et les plats eux se marient aisément avec un vin rouge qui sera moins acide et plus fruité.

Découvrez le concept Covigneron pour tout savoir sur le vin

 

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte