Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

uv sur les vignes

© Franceagrimer

Des UV sur les vignes, est-ce possible ? Et oui, en effet ! UVBoosting, une jeune entreprise française, a testé le dispositif innovant qu’elle avait mis au point permettant de stimuler la vigne grâce aux UV. L’objectif étant de diviser par deux l’usage des pesticides sans pour autant réduire leur efficacité.

Un dispositif made in France

UVBoosting expérimentait en 2018 un dispositif UV stimulant la vigne afin d’améliorer son système de défenses naturelles et ainsi limiter l’usage de produits phytosanitaires.

Pour ce faire, la jeune entreprise s’est basée sur une étude révélant que la vigne se défendait mieux lorsqu’elle avait été exposée à la lumière, notamment contre le mildiou. Elle a donc mis au point un appareil émettant des rayons UV afin de stimuler rapidement et efficacement la vigne.

Soutenue entre autre par l’Institut Français du Vin et de la Vigne ou encore Euralis, la startup a pu tester leur prototype dans en région bordelaise et la PACA sur des terrains s’étendant jusqu’à 5 000 mètres carrés.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les premiers essais sont concluants. En effet, les parcelles traitées présentent une fréquence d’infection par le mildiou de 70% avec une intensité de 45% alors que celles non-traitées affichent un taux de 96% pour une intensité de 75%. Néanmoins, cet excellent bilan est à nuancer et la stimulation par UV n’est pas encore suffisamment efficace pour être l’unique source de traitement de la vigne.

Comment ça marche ?

Le principe est assez simple. Effectivement le dispositif UV stimule la vigne en provoquant un stress intense en moins d’une seconde. À partir de ce choc, un processus naturel s’enclenche augmentant les défenses naturelles de la plante dans les 48 heures et les faisant perdurer pendant une semaine environ.

Afin de voir jusqu’où ce traitement pouvait aller, les chercheurs ont donc décidé de réduire les doses de produits phytosanitaires en couplant cette diminution au traitement UV. Pour réaliser cette expérience, ils ont alors pulvérisés une demi-dose de cuivre en début et fin de saison après avoir utilisé le dispositif d’UVBoosting. Résultat : les vignes se portent aussi qu’avec un traitement phytosanitaire complet !

Ces récents essais sont donc très encourageants pour la jeune entreprise qui étudie déjà l’industrialisation de l’appareil et envisage sa commercialisation d’ici 2020 avec un agrément « Bonnes pratiques d’expérimentation ». Ceciafin de rassurer les futurs acquéreurs à propos de la recherche réalisée autour du dispositif UV.

Concernant son coût d’achat, Yves Matton, le co-fondateur de UVBoosting assure que « l’objectif est que l’investissement soit rapidement rentabilisé par l’économie de produits phytosanitaires, afin que l’appareil soit accessible à une majorité de viticulteurs ».

Découvrez le concept Covigneron pour tout savoir sur le vin

 

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte