Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

« Merci à cette famille incroyable de gentillesse et de partage pour l’ amour de leur métier »

«Très bon accueil simple décontracté. Atelier de vendange avec les vendangeurs du domaine très sympa. Présentation des chais et cuverie. Très bien»

«Domaine Familial très professionnel… à recommander pour passer des moments formidables…»

quel vin avec des cerises

D’un rouge profond ou d’un jaune pâle, la cerise est le fruit estival que l’on prend plaisir à déguster lors des chauds après-midi d’été. Sa conservation facile et ses transformations étonnantes la rendent irrésistible ! Peu importe sa variété, elle se déguste aussi bien sucrée que salée. En liqueur, en clafoutis et même en condiment avec du gibier, on l’apprécie toujours autant. Néanmoins, une interrogation subsiste : avec quel vin avec des cerises ?

Un savant mélange de saveur

De juin à septembre, on ne voit qu’elle : la cerise est indétrônable. Le nombre de variétés de cerises actuellement disponibles dans les vergers vous permet de disposer d’un large éventail de saveurs : de la plus douce à la plus acide, il est possible de trouver la variété qui s’adaptera à vos envies et à son usage. On optera par exemple pour la burlat dans une salade de fruits ou une dégustation telle qu’elle alors que la griotte sera parfaite pour un gâteau ou une tarte.

En effet, bien plus acide, la griotte qui tend presque vers le noir est trop acide pour être savourée sans avoir été préalablement transformée. Des saveurs à n’en plus finir, la cerise est une petite boule pleine de surprise qu’on ne se lasse pas de découvrir. Cependant, malgré la diversité de ce fruit, une caractéristique revient toujours : la texture de sa chair. En effet, elle offre une fermeté constante, un douceur et un parfum acidulé. Pour ne pas avoir un gout âpre en bouche après sa dégustation, les vins blancs issues des raisins trop mâtures sont à éviter. Effectivement, ils accentueraient son amertume.

Des vins très aromatiques

Cet équilibre parfait entre le sucre, l’amertume et les saveurs dont dispose la cerise se doit être sublimé. Néanmoins, attention à ne révéler ses notes aigres en choisissant le mauvais vin. Pour accompagner la cerise, rien de tel qu’un vin du Rousillon ou de la Vallée du Rhône dans lequel on retrouve des notes intenses de chocolat et aussi de cerises. Contrairement aux idées reçues, ces vins moelleux porteront la cerise et sa sucrosité sans saturer les papilles.

Riche et puissant, on peut même envisager un vin rouge comme un Rasteau sur des gâteaux à la cerise et au chocolat. Pour un dessert plus frais comme le clafoutis, on opte pour un Jurançon moelleux du clos Lapeyre. Ce « prince enflammé, impérieux » comme le décrivait Colette arbore un robe mordorée et mêle des notes de miel au nez à celle des épices et des fruits confits.

Source : Marieclaire.fr

En bouche, gras à souhait, il associe la délicatesse à la puissance en conservant un équilibre étonnant. Pour un clafoutis à la cerise, on n’en attendait pas moins. Avec un gâteau mêlant autant d’arômes en réajustant sa sucrosité, un Jurançon apportera la touche manquante pour l’apprécier à sa juste valeur : un mélange idéal qui vous ravira tout l’été !

Inscription à la newsletter

Suivez toute l’actualité
de COVIGNERON

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte

Shares
Share This