Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

Le nez du vin, ce sont les odeurs. Il représente moins de 1% de la composition du vin… avec plus de  700 substances différentes. Cette complexité mérite bien qu’on plonge son nez dans le verre avant de la vider.

Le nez du vin : comment l’utiliser ?

Prenez le verre par son pied. Inspirez bien : vous sentez plein d’odeurs. Faites tourner le vin dans le verre, pour en intensifier la perception. Vous retrouverez toutes ces odeurs en bouche par la voie rétro-nasale, qui fait souvent   dire qu’un vin a goût de framboise, alors que ce n’est pas un goût mais bien une odeur.

Les odeurs sont nécessairement volatiles. elles appartiennent à plusieurs familles chimiques, comme les alcools supérieurs ou les esters, qui sont produits lors de la fermentation, de l’élevage et du vieillissement des vins. Lorsque l’on décrit ces odeurs, on procède bien évidemment par analogie. Il est tellement plus compréhensible de parler de clou de girofle (ou de dentiste!) plutôt que d’eugénol, de banane plutôt  que d’acétate d’isoamyl… sans parler du 4-mercapto-4-méthylpentan-2-one (4MMP) qui n’est autre que l’arôme de pamplemousse du Sauvignon !

Les odeurs nous parlent d’émotions. Elles peuvent nous faire voyager ou nous rappeler de mauvais souvenirs … N’oubliez pas cela lorsque vous goûter : le sens de l’olfaction est parfaitement subjectif et très personnel !

Le nez du vin vous raconte beaucoup de choses

Il suffit de l’écouter … ou plutôt de le sentir !

Est-ce une odeur florale ? L’acacia typique du cépage Chenin, la pivoine dans les Chiroubles ou la violette dans la Syrah …

Ou plutôt une odeur fruitée ? la framboise du Cabernet, la griotte dans le Pinot noir, le litchi du Gewurztraminer ou la noix dans les vins jaunes.

Il y a également des odeurs végétales, pas toujours agréables : on parle alors d’odeurs “herbacées” . Mais il en existe de plus plaisantes, comme la paille des Cahors, la fougère ou la menthe. Dans les vins épanouis, on trouve de l’humus, de la truffe et du sous-bois.

Pain grillé, café torréfié sont des odeurs de torréfaction dues à l’élevage en barriques. Il y a les odeurs minérales, comme la pierre à fusil ou le silex, typique du Pouilly-fumé, de certains Rieslings ou de Chablis.

Romarin, thym ou laurier, ces odeurs épicées se retrouvent dans les vins méditerranéens. Le poivre également est fréquent dans les Syrahs du nord, la Côte-rôtie ou l’Hermitage.

Plus fortes sont les odeurs animales, que l’on trouve dans les vins évolués : cuir ou fourrure dans les vins de Saint-Emilion, gibier, venaison, musc ou civette dans les vins de Bandol.

Enfin, les odeurs balsamiques comme le santal, le pin ou le cèdre, sont souvent présentes dans les vins élevés en barriques ou sur certains terroirs, comme les Graves.

Le nez du vin vu par les vignerons
grâce au parrainage de vignes

Le nez du vin : le sens de l’odorat

Inscription à la newsletter

Les maladies de la vigne

Il existe de nombreuses maladies de la vigne. Il est donc important de les identifier afin de pouvoir les éradiquer au plus vite avant que cela ne se propage. Nous allons parler dans cet article des maladies les plus courantes. Les maladies de...

L’oeil du Vin, une analyse visuelle

Préalablement à l’analyse gustative d’un vin, il est nécessaire de réaliser une analyse visuelle. C’est ce que l’on nomme communément « L’oeil du vin ». Les meilleurs œnologues peuvent vous décrire entièrement les caractéristiques d’un vin,...

Quel vin avec des cerises ?

D’un rouge profond ou d’un jaune pâle, la cerise est le fruit estival que l’on prend plaisir à déguster lors des chauds après-midi d’été. Sa conservation facile et ses transformations étonnantes la rendent irrésistible ! Peu importe sa variété, elle se...

Vendanges 2018 : plusieurs semaines d’avance

Inattendue, c’est le moins que l’on puisse dire concernant l’arrivée précoce des vendanges 2018. Après la vague de gel et autres aléas climatiques, les viticulteurs ne s’attendaient pas à ce que les bourgeons produisent déjà. Pris de court, leur réactivité...

Jeu concours St Emilion

Règlement du jeu-concours disponible ici...

Vers une viticulture verte

La protection de l’environnement est la problématique de notre siècle. Que ça soit le secteur industriel ou agricole, l’impact sur la nature que peut avoir l’activité doit être réduit pour la protection de la Planète. La viticulture n’échappe...

Les travaux en vert : les petits gestes du quotidien

Derrière cette étrange expression se cache un travail de titan réalisé tout au long de l’année par les vignerons afin de contrôler la qualité et la quantité de leur récolte. Mais qu’est-ce donc les travaux en vert ? Les travaux en vert sont une...

Le champagne, une histoire de bulles

Synonyme de fête et de luxe, le champagne est un alcool pétillant français à la renommée internationale. Aussi connu qu’il est mystérieux, ses bulles sont incontournables. Ce sont justement ces dernières qui nous intéressent. Légères dans le verre,...

Sur la Route des Vins de France

  La France, terre gastronome et vinicole, regorge de paysages à couper le souffle et de vins à ravir les papilles. D’été comme d’automne, les domaines ouvrent leurs portes aux visiteurs afin de partager une dégustation, une vinification ou bien une...

À quelle température boire son vin ?

En tant qu’amateur de vin, vous n’ignorez pas que la température de dégustation du vin selon son type et son âge est primordiale pour un goût optimal. Une bonne température permet de faire ressortir les arômes du vin et ainsi le sublimer. Tout...

Suivez toute l’actualité
de COVIGNERON

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte

Share This