Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

Le premier scanner du vin nous vient de Grenoble où deux ingénieurs ont mis au point une machine intelligente répondant au nom de MyOeno, capable de retranscrire les caractéristiques de chaque vin qui lui est soumis.

En plus d’être unique en son genre, MyOeno se destine à aider les amateurs de bon vin à trouver celui ou ceux qui répondent à leurs attentes en termes de qualités gustatives.

L’origine de l’idée du scanner du vin

Etant des invités réguliers au sein de salons de vin indépendants, nos deux ingénieurs ont pu noter que les goûteurs parlaient du vin et de ses caractéristiques en usant des mêmes termes. Comme notamment leurs notes fruitées ou acidulées, leurs sensations en bouche… Or, malgré la similitude des discours, le vin s’apprécie différemment d’une personne à l’autre.

Ces constats leur ont alors donné la motivation pour créer MyOeno, un scanner capable d’identifier les vins de manière objective. Ceci afin que chacun puisse trouver et varier les bouteilles susceptibles de correspondre à leur goût.

Fonctionnant avec une application dédiée, ce scanner du vin permet de faciliter la recherche et la sélection des meilleurs vins dans la diversité des productions vinicoles qui existent sur le marché.

Le mode de fonctionnement de MyOeno

MyOeno est le résultat du constat selon lequel il existe un lien étroit entre analyses spectrométriques et études gustatives. Appareil capable de scanner objectivement le vin, il nous est proposé sous la forme d’un stabilo que l’on plongera dans le vin à analyser. Ce dernier révélera alors des éléments précis sur sa consistance, sa teneur en alcool et en tanin, son acidité…

Bien entendu, l’expertise d’un œnologue aura toujours sa place et ne saurait être remplacée par le MyOeno. L’objectif étant d’obtenir une fiche analytique précise et objective des éléments constitutifs du vin.

Après une immersion de 5 secondes dans le verre de vin, ce scanner connecté va transmettre les données ainsi recueillies dans l’application mobile. Celle-ci fonctionne aussi bien sur iOS que sur Android.

MyOeno

Pour chaque vin testé, l’utilisateur sélectionnera sa catégorie dans la base de données fournie dans l’application. Il pourra ensuite obtenir des suggestions de vin de même nature qui pourront répondre aux exigences gustatives de chacun.

Chaque fiche descriptive pourra faire l’objet d’un partage tandis que l’utilisateur aura la possibilité de commenter ses expériences gustatives en utilisant des icônes spécialement prévues à cet effet.

Les perspectives offertes par ce scanner

Le développement du scanner MyOeno s’est fait notamment grâce aux apports personnels de ses inventeurs qui se sont chiffrés à 10 000 euros.

Les entrepreneurs attendent encore l’appui de nouveaux investisseurs pour un montant de 500 000 euros afin que le scanner du vin soit disponible sur le marché international.

Ils escomptent alors le million de chiffre d’affaires d’ici 2018 en prévoyant un prix de vente tournant autour de 99 euros.

Un partenariat avec LVMH est également en cours pour mettre à notre disposition un scanner spécial pour les spiritueux. La perspective d’un scanner pour la bière n’est pas non plus à écarter.

Enfin, la mise en place d’un module de reconnaissance du vin juste grâce à son étiquette est également en gestation.

Si le scanner de vin MyOeno ne se vend encore qu’en ligne, il sera bientôt disponible en boutique. Du moins en Suisse suite à une récente commande initiée par une chaine de magasins. Affaire à suivre.

Inscription à la newsletter

Suivez toute l’actualité
de COVIGNERON

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte

Shares
Share This