Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

muscadetDécouvrons plus en détail un vin bien connu qu’est le Muscadet : histoire, lieu de production, récolte, mise en bouteille et accords…

Son histoire

« Muscadet » est une appellation d’origine contrôlée (AOC) établie en 1936.

Ce vin blanc sec est produit dans les vignobles de la vallée de la Loire. On le retrouve donc principalement dans le département de la Loire-Atlantique (et un peu dans le Maine et Loire et la Vendée).

Le Muscadet (ou Melon de Bourgogne) est devenu le cépage principal de la région nantaise à la fin du XIXe siècle, lorsqu’il a fallu reconstituer presque entièrement les vignobles touchés par le Phylloxéra. La loi Méline a imposé que les nouveaux plants respectent les cépages traditionnels, qu’était le Muscadet et le Gros Plant.

Au début du XXe siècle, naissent les premières lois ayant pour but de protéger les vins de qualité. Ainsi, apparaissent les premières appellations reconnues telles que le « Muscadet Grand Cru de Sèvre-et-Maine ». Cette dernière devient AOC en 1936, tout comme le « Muscadet des Coteaux-de-la-Loire ».

En 1937, l’appellation régionale « Muscadet » sera créée afin d’éviter les fraudes de certains négociants, qui n’hésitaient pas à nommer leurs vins « vin de muscadet » alors qu’ils s’agissaient de mélanges de cépages différents. De plus, de nombreux petits vignerons utilisent l’appellation Muscadet pour vendre des vins de qualité médiocre.

Ce n’est que très récemment, que le Muscadet a connu une vraie mise en valeur. En effet, les techniques de la fin du XXe siècle permettent d’améliorer la qualité du Muscadet. Et en 2012, lorsque M. Ayrault, alors maire de Nantes, est nommé premier ministre, il n’hésite pas lors de réception à l’Hôtel Matignon, à remplacer le Champagne par le Muscadet. Ce dernier se retrouve donc vraiment au premier plan !

Pourquoi « Muscadet » ?

Habituellement les AOC sont désignées selon leur région ou leur cépage, l’AOC Muscadet est donc une exception à cette règle.

En effet, pour retrouver l’origine de ce terme, il faut remonter à 1635, date du plus ancien texte retrouvé mentionnant cette appellation. Il s’agirait alors pour l’époque de désigner par Muscadet, un « vin qui a un goût musqué ».

Où est-il implanté ?

Le muscadet est une appellation produite dans la Vallée de la Loire. Cette dernière regroupe différents terroirs regroupés le long de la Loire.

De l’Ouest à l’Est, nous retrouvons donc, le vignoble Nantais, les vignobles d’Anjou et Saumur, le vignoble de Touraine, l’Orléanais, puis le Centre-Loire et l’Auvergne.

La vallée de la Loire est une région humide, mais heureusement les sols de ces terrains sableux, schisteux et granitiques, sont bien drainés. Chaque cépage a bien entendu un sol spécifique, ce qui le rend unique.

La vallée de la Loire est influencée par un climat tempéré océanique. Cela signifie que les hivers sont certes pluvieux, mais ils restent doux. Quant aux étés, bien que quelques jours de canicules soient présents, on retrouve des étés beaux et doux. La neige se fait rare, et la pluie, bien que fréquente, n’est pas très intense, et ne risque donc pas d’abîmer les vignobles.

Le Vignoble

Le muscadet est exploité sur plus de 13 000 hectares de vignes, et ne concerne que du vin blanc, plutôt sec.

Comme nous l’avons vu dans sa petite histoire, il existe plusieurs appellations « Muscadet ». Le « Muscadet », qui reprend un terme générique, pour toute une région, mais également des appellations régionales tels que le « Muscadet Sèvre et Maine », le « Muscadet côtes de Grandlieu » et le « Muscadet Côteaux de la Loire ».

Le plus produit est le « Muscadet Sèvre et Maine », qui représente plus de 75% de la production de Muscadet. Il s’agit d’un vin généralement charpenté et fruité, avec quelques notes d’acidité.

Il est produit sur plus de 8 800 hectares qui ont un rendement moyen de 55 Hectolitres par hectare.

Depuis quelques années, trois sous-appellations complémentaires peuvent être rajoutées selon les communes où le vin est produit. Il s’agit de « Clisson », « Gorges », et « Le Pallet.

La seconde appellation « Muscadet Côtes de Grandlieu » ne couvre que 300 hectares, ce qui est bien moins que sa consœur ! Et elle ne concerne que 19 communes.

La troisième, « Muscadet Coteaux de la Loire » est encore plus petite que les deux précédentes, avec seulement 200 hectares, mais répartis sur 24 communes. Ce vin mûri très bien en bouteille, mais il est assez corsé et nerveux.

Le dernier, le « Muscadet », couvre quant à lui, plus de 3 000 hectares, et son rendement est plus élevé avec 65 hectolitres par hectare. Il est réparti sur plus de 80 communes.

Le Muscadet est issu du cépage des Melons de Bourgogne, qui craint beaucoup le Mildiou. Aussi, les jeunes pieds sont élevés en pépinière avant d’être greffé sur des plants américains plus robustes et pouvoir être planés.

La récolte et la mise en bouteille

La récolte du raisin, dans la vallée de la Loire a lieu sur la dernière quinzaine de septembre. Certains viticulteurs font alors une récolte mécanique, quand d’autres préfèrent la faire manuellement.

Après la récolte, les raisins sont transférés dans un pressoir. Après 12 à 48 heures on soutire le jus clair et on le met à fermenter entre 18 et 24 degrés. On surveille alors son degré d’alcool tout au long de cette étape.

La mise en bouteille se fait entre 6 à 12 mois après. L’AOC « Muscadet » est alors gravée tout en bas de la bouteille.

Le Muscadet est un vin légèrement acide, qui a un côté non seulement floral, mais minéral. Et au moment de la dégustation vous pouvez ressentir une petite effervescence, ce qu’on appelle alors un vin « perlant ».

Le Muscadet se déguste frais, et se marie parfaitement avec les fruits de mer et poissons. La plupart du temps, les bouteilles se gardent jusqu’à trois ans. Toutefois, certains millésimes tels que 2009, 2005, 2000, 1985, peuvent se garder plus de dix ans.

 

Découvrez le Muscadet avec Covigneron

Le domaine Menard Gaborit (44) vous propose une belle découverte de l’élaboration des “nouveaux” Muscadets. Vous serez surpris par la qualité et la profondeur de la gamme de ses différents vins. Un réel savoir-faire acquis depuis 1734. Situé dans la Vallée de la Loire, au cœur de l’AOC Sèvre et Maine, le Domaine élabore avec passion et professionnalisme des vins de qualité. 

(Re)découvrez ci-dessous le concept de Covigneron en détails :

Inscription à la newsletter

Suivez toute l’actualité
de COVIGNERON

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte

Shares
Share This