Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

marché du vin bio

De plus en plus de consommateurs se tournent vers les produits issus de l’agriculture biologique et bien entendu, le vin ne fait pas figure d’exception. Assez prévisible, une étude réalisée par l’IWSR a confirmé cette tendance et prévoit que le marché du vin bio doublera d’ici 2022. Paradoxalement, on constate que la consommation globale de vin en France diminue d’année en année alors que celle du vin bio grimpe doucement mais sûrement.

À l’aube d’une transformation de la demande

Le fait que la consommation de vin en France diminue depuis quelques années n’a pas échappé aux vignerons qui tâchent donc d’y faire face et de conquérir toujours plus de nouveaux marchés.

Pour l’année 2017, ce sont 2 167,8 millions de litres de vin traditionnel qui ont été vendus dans l’Hexagone contre 2 401,2 million en 2014. A contrario ce n’est pas moins de 83,34 millions de litres de vin bio qui ont été écoulés l’an passé alors que seulement 41,22 millions de litres en 2014.

On constate que la vente de vente vin biologique a doublé en l’espace de 4 ans alors que celle de vin dit traditionnel a diminué de façon flagrante. Cette tendance semble suffisamment bien lancée pour atteindre aisément les chiffres annoncés par l’IWSR qui prévoie 1 872,9 millions de litres de vin classique pour 2022 et 155,34 millions de vin bio soit près de 4 fois plus que cette année. En terme de montant, le marché du vin biologique en France avoisinera d’ici 4 ans, le milliard d’euros.

Un taux de croissance exceptionnel

Bien que la différence de prix entre une bouteille de vin classique et de vin biologique pour la même gamme atteint actuellement les 33%, le rapport révèle que 504 millions de litres de vin biologique ont été vendus à travers la planète au cours de l’année 2017. Si on compare aux autres années, on constate que pour la période s’étalant de 2012 à 2017, ce marché très prometteur a affiché une croissance égale à 14,1%. Principalement ressentie en Europe, ce secteur porteur au vue de sa croissance passée et annoncée intéresse toujours plus de vignerons et séduit un grand nombre de consommateurs.

Selon la même étude, entre 2018 et 2022, ce marché continuera de grimper et arborera une croissance de 9,2% jusqu’à l’obtention du milliard de chiffre d’affaires.

Cependant, ces résultats ainsi que ces prévisions exceptionnelles sont à nuancer. Effectivement, le vin biologique ne représente à l’heure actuelle que 3,7% du marché du vin. Bien que celui-ci soit sur une pente favorable, il est important de notifier que les consommateurs et leur attente sont au coeur des métamorphoses du monde viticole. Au vu du contexte économique actuel et du coût du bio, il faudra une hausse du pouvoir d’achat pour porter définitivement ce marché à son apogée.

Découvrez le concept Covigneron

 

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte