Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

Après avoir “dormi” tout l’hiver, la vigne se réveille au printemps, on appelle cette étape le débourrement de la vigne. C’est à dire le début du cycle végétatif : les bourgeons s’ouvrent et les rameaux sortent timidement leurs pointes vertes.

Le débourrement de la vigne a lieu entre mi-mars et mi-avril

Cela varie selon les années mais aussi selon les cépages. Les variétés tardives débourrent beaucoup plus tard que les précoces : ainsi, à Bordeaux, le Merlot a souvent quinze jours d’avance sur le Cabernet Sauvignon.

Alors que la vigne supporte des températures extrêmes en hiver, puisque les bourgeons sont bien à l’abri dans leurs écailles et dans leur “bourre”, les jeunes pousses qui se développent sont extrêmement fragiles. Il suffit d’une température inférieure à 0°C durant quelques heures pour détruire ces rameaux tendres, provoquant des perte de récolte non négligeables.

Des solutions pour protéger la vigne des températures basses

Pour éviter cela dans les régions à risque, comme le Chablis ou la Champagne, on met des brûleurs à fuel dans les vignes, moins pour réchauffer que pour brasser l’air et éviter que l’air froid ne stagne au niveau des rameaux. Beaucoup plus efficace est le système d’aspersion d’eau. En gelant, l’eau entoure les rameaux naissants d’une gangue de glace protectrice, qui maintient la température juste à 0°C, empêchant ainsi un froid extrême.

Parrainez des vignes
Les vignerons vous dévoileront toutes leurs astuces

https://www.covigneron.com/le-role-des-moines/

Inscription à la newsletter

Suivez toute l’actualité
de COVIGNERON

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte

Shares
Share This