Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

« Merci à cette famille incroyable de gentillesse et de partage pour l’ amour de leur métier »

«Très bon accueil simple décontracté. Atelier de vendange avec les vendangeurs du domaine très sympa. Présentation des chais et cuverie. Très bien»

«Domaine Familial très professionnel… à recommander pour passer des moments formidables…»

collage du vin

Il existe beaucoup de protéines dans le vin

Pour les éliminer, on ajoute cuve ou en fut une protéine extérieure. Ce peut-être l’albumine d’oeuf sous forme de blanc d’oeuf frais ou de poudre lyophilisée, la caséine, une protéine du lait, ou encore la bentonite. Il s’agit d’une argile qui n’est pas une protéine mais qui en a les propriétés.

Cette substance rajoutée flocule avec les protéines du vin qu’elle entraîne en bas de la cuve, en même temps que toutes les particules en suspension et micro-impuretés. Il ne reste plus qu’à éliminer, par soutirage les sédiments tombant au fond du récipient, en une dizaine de jours.

La meilleure colle pour les vins rouges est le blanc œuf battu (six oeufs par barrique). Celle convenant le mieux au vin blanc est la caséine (10 à 20 grammes par hectolitre). Après un collage, les vins rouges perdent certaines rugosités dues aux tanins, gagnant en finesse et en souplesse.

Le collage du vin, quel intérêt ?

Le collage permet l’élimination totale de tout ce que l’on a ajouté au vin. Rien n’est plus naturel que ce traitement. Et si vous trouvez sur une étiquette la mention le vin peut contenir du lait ou de l’œuf n’ayez pas d’inquiétude !

C’est juste par principe de précaution devant toutes les allergies développées ces dernières années. Généralement il ne reste plus une seule trace de ces protéines rajoutées.

Inscription à la newsletter

Suivez toute l’actualité
de COVIGNERON

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte

Shares
Share This