Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

 

Depuis peu, les Etats-Unis ont instauré une taxe de 25% sur les vins français importés aux USA. Aussi, les viticulteurs et les exportateurs d’alcool français ont demandé au gouvernement des mesures de soutien mises en place rapidement.

Les viticulteurs regrettent qu’aucun accord n’est pu être trouvé entre les Etats Unis et l’Union Européenne pour éviter cette situation et cette imposition qui a de lourdes conséquences sur les exploitants de vins en France.

 

Le vin français risque de perdre une grande part du marché américain

 

En effet, les Etats Unis représentent près de 20% des exportations de vins français, ce qui en fait le premier client.

Cette sanction mise en place par le gouvernement américain vient donc pénaliser les 4500 entreprises exportatrices de vins. Ces dernières se retrouvent à un risque de baisse importante de leur activité puisque les consommateurs américains vont devoir débourser 30% de plus pour acheter les vins français. Cela va donc conduire ces derniers à choisir des vins venant d’autres pays.

Sans soutien du gouvernement français et sans accord entre l’Europe et les Etats Unis, le vin français risque de perdre une grande part du marché américain.

Ces taxes punitives ne sont pas appliquées uniquement au vin, mais touchent aussi de nombreux produits européens reconnus tels que les avions, les fromages italiens, les engins de chantier, les olives espagnoles et bien d’autres.

Les acteurs concernés attendent donc avec impatience que la commission Européenne trouve un accord afin de limiter l’impact économique d’une telle décision.

 

 

Découvrez Covigneron pour tout savoir sur le vin

 

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte