Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

« Merci à cette famille incroyable de gentillesse et de partage pour l’ amour de leur métier »

«Très bon accueil simple décontracté. Atelier de vendange avec les vendangeurs du domaine très sympa. Présentation des chais et cuverie. Dégustation des vins en cours de fermentation et autres vins prêts à boire. Repas avec le vendangeurs. Très bien»

«Domaine Familial très professionnel… à recommander pour passer des moments formidables…»

La barrique est un récipient né au6ème siècle avant JC, destiné à la conservation du vin. La fabrication d’une barrique nécessite un véritable savoir-faire que les tonnelleries françaises maîtrisent avec talent.

Les étapes de la fabrication de la barrique

Après abattage et tronçonnage des arbres, les billes sont acheminées à la tonnellerie. Le bois est alors fendu, pour obtenir les merrains (des pièces de bois).

Le séchage de ces merrains est très important et va durer au moins trois ans à l’air libre. Dans certains pays, les bois sont sciés au lieu d’être fendus et sèchent à l’étuve : les résultats sont beaucoup moins bons.

Si le façonnage des douelles à partir des merrains se fait aujourd’hui mécaniquement, tout le montage est réalisé manuellement. Il faut 32 douelles pour monter une barrique. On les encastre dans un câble qu’on resserre progressivement. Lorsqu’elles sont jointes, on glisse un premier cercle de fer.

La barrique est ensuite cintrée au feu et humidifiée pour que le bois s’assouplisse. A coups de marteau, on ajuste les autres cercles, donnant à la barrique sa forme définitive. Pendant ce temps, les fonds sont assemblés, découpés et biseautés. On les mets en place, puis on ajuste le cerclage définitif à l’aide de cercles de fer ou de châtaignier. Enfin, on perce la douve de bonde.

C’est donc par le brûlage que se forment les arômes du bois, dont l’intensité et le caractère vont varier : arômes vanillés sur les brûlages légers, épicés (clou de girofle), fumés, puis de plus en plus torréfiés (pain grillé, toasté, café grillé, moka) sur les brûlages forts.

Tout savoir sur la fabrication de la barrique
grâce au parrainage de vignes

A lire également 

Dégustation du vin objective ?

Inscription à la newsletter

Suivez toute l’actualité
de COVIGNERON

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte

Shares
Share This