Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

vin sous la mer

Source: Le Vin Pour Tous

Et oui, il existe du vin sous la mer ! Mais rassurez-vous, les raisins proviennent toujours de vignes qui poussent bien sur terre. Il s’agit en fait, de faire vinifier le vin, sous l’eau, plutôt que dans les caves habituelles.

De quoi parle-t-on ?

Pour fabriquer du vin sous la mer, il faut plonger les bouteilles, ou quelques fois des fûts entiers, dans l’océan. La profondeur dépend des lieux de stockage, et va de 10 à 90m.  Quant à la durée, elle varie de 6 à 12 mois.

Qu’il s’agisse de rouge ou de blanc, toutes les couleurs de vin peuvent se voir appliquer cette nouvelle technique.

En fait, c’est le rôle de la levure qui différencie les vins sous-marins des vins terrestres. En effet, sous l’eau, le métabolisme de la levure est différent, ce qui change alors les arômes.

De nombreux test ont été réalisés, en comparant notamment deux bouteilles issus du même cépage, la même année. La seule différence entre les deux ? L’une a été vinifiée dans les conditions habituelles, en cave, et l’autre sous l’eau. Pour un même vin, la qualité restera la même mais vous découvrirez des arômes différents. De plus, bien souvent, lorsque vous dégusterez votre vin, vous vous rendrez compte que la couleur est plus brillante, plus intense.

Toutefois, l’investissement pour stocker ces vins est assez conséquent. Ainsi, le coût de production est plus important qu’un vin vinifié traditionnellement. C’est pourquoi, cela explique que les bouteilles sous-marines sont vendues plus cher que leurs consœurs terrestres. 

Mais, après tout, pour quelques euros de plus, vous avez un vin rare et différent.

Bien sûr, immerger une bouteille demande quelques précautions. Il faut notamment appliquer un bouchon spécial, qui est cacheté à la cire afin de s’assurer qu’il tienne bien. De plus, les bouteilles ne sont pas juste posées au fond de l’océan comme vous pouvez vous en douter, mais elles sont stockées dans des cages métalliques.

bouteilles de vin sous mer

Source : Courrier international

Qui a eu cette idée folle ?

Le brevet du “vin sous la mer” a été déposé en 2007 par Emmanuel Poirmeur. En effet, ce dernier s’est rendu compte que les conditions nécessaires à la vinification du vin, se trouvait en milieu marin. Qu’il s’agisse de la pression, de l’obscurité, de l’inertie thermique ou de l’agitation.

En effet, vous avez déjà sûrement lu certains articles où il était question de bouteilles retrouvées dans des épaves, et qui étaient parfaitement conservées malgré plusieurs dizaines d’années passées au fond de l’océan.

C’est donc en France que cette méthode a débuté. Vous pourrez retrouver ces vignerons hors du commun sur la côte Atlantique, du Pays Basque à la Bretagne, en passant par le bassin d’Aquitaine.

D’autres pays se sont également lancé dans cette nouvelle aventure, notamment l’Espagne, l’Italie, ou encore le Chili. Si ces vins sont encore rares aujourd’hui, leur production a néanmoins nettement augmenté en dix ans, et il n’y a pas de raison que cela cesse.

Alors, n’hésitez plus, découvrez ces vins rares et précieux.

 

(Re)découvrez le concept de Covigneron

Inscription à la newsletter

Suivez toute l’actualité
de COVIGNERON

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte

Shares
Share This