Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

Covigneron démystifie le vin et permet de mieux comprendre le vocabulaire viticole. On vous donne les clefs pour mieux connaitre notre terroir et ces secrets !

L’appellation identifie les vins selon l’origine géographique de leur production.

 

L’appellation permet ainsi de classer les vins d’après plusieurs critères propres à un vignoble. Il peut s’agir à la fois d’éléments naturels tels que le climat et  environnement mais également des pratiques du vigneron comme les techniques de viticulture. Quatre catégories d’appellation sont distinguées en France et déterminent une échelle d’excellence et de reconnaissance sur la qualité et le contrôle des vins.

Les AOC (appellation d’origine contrôlée)

L’appellation d’origine contrôlée est un label permettant d’identifier un produit dont les étapes de fabrication sont réalisées dans une même zone géographique et selon un savoir-faire reconnu.

Très stricte les AOC sont les leaders prestige car ils répondent à un cahier des charges bien précis. C’ est le gage le plus sûr de traçabilité.

Passant au peigne fin les méthodes de production, la surface cultivée, le rendement et les  méthodes de transformations du raisin en vin jusqu’à la dégustation décisive.

– Les AOVDQS (appellation d’origine vin délimité de qualité supérieure)

La catégorie de vins AOVDQS, ou plus souvent VDQS (vin délimité de qualité supérieure) est une ancienne catégorie de vins français ayant existé jusqu’au 31 décembre 2011.

Les VDQS faisaient partie, avec les vins sous AOC, de la catégorie européenne des vins de qualité produits dans des régions déterminées. Cette dernière catégorie a été remplacée par les vins sous AOP le 1er août 2009.

L’AOP n’est délivrée qu’à certains produits dont toutes les étapes de fabrication ont été réalisées dans une même zone géographique, garantissant la qualité d’un produit de terroir qui a su garder ses caractéristiques et son identité.

  • Les VDP (vin de pays)

Elle se distingue par le juste milieu qu’elle apporte entre une production vinicole totalement dépourvue de contraintes. Cette production doit suivre des règles strictes destinées à faire bénéficier un vin de terroir de la meilleure réputation sur les marchés.

Le raisin doit provenir obligatoirement d’une région ou d’une province précise, les zones de culture assurant ainsi une certaine homogénéité à tous les vins issus d’une même indication géographique protégée, on retrouve souvent le terme IGP.

  • Les VDT (vin de table)

Vin de table est une dénomination généralement donnée aux vins dits « de consommation courante 

Terme générique qualifiant un vin qui n’est pas soumis à une réglementation en matière de cépages ou d’origine. Les vins qui ne sont pas élaborés à partir des cépages exigés par l’AOC sont automatiquement déclassés en vins de pays et en vins de table.

Les raisins doivent provenir du pays affiché sur la bouteille. Ce sont en général des vins de bas de gamme, à quelques exceptions près cependant, que seul un caviste vous signalera.

Le cépage désigne le type de vigne depuis laquelle est réalisé un vin.

Le cépage désigne le type de vigne ou de raisin utilisé pour réaliser un vin. Chaque vigne est différente de par son feuillage ou encore l’aspect des grappes, c’est ce que l’on appelle dans le monde viticole un cépage.

L’étude des cépages et leur description se nomme l’ampélographie. Il s’agit de la discipline commune à la botanique et à l’œnologie qui analyse la forme des feuilles, des grappes, des baies, leur couleur et leur apparence, afin de déterminer les différents cépages.

On dit souvent que le vin français est principalement issu d’assemblages, surtout quand on en parle à l’étranger où la majorité des vins sont vendus sous une étiquette indiquant un cépage unique, tel que le Chardonnay ou le Cabernet Sauvignon.

L’assemblage permet au vigneron d’agir sur l’équilibre du vin, en favorisant l’un ou l’autre cépage sur un millésime, afin de compenser les faiblesses des autres. Certains diront que l’assemblage apporte plus de complexité au vin, car les arômes et caractéristiques de plusieurs cépages étendent la palette sensorielle du produit final.

S’il est vrai que les vins de Bordeaux et de Champagne sont produits de cette manière, la France spécialise aussi dans les vins dits « monocépages ».

Le vin monocépage est fondé sur une seule variété de raisin le plus connu étant le Bourgogne. En revanche, on dit que le vin monocépage représente la plus pure expression du terroir. Avec un seul cépage admis, les spécificités du millésime ou de la situation géographique sont retransmises plus fidèlement. Et comme tous les vins de l’appellation sont issus du même cépage, la comparaison entre terroirs et vignerons en devient plus intéressante.

Retrouver nos domaines et leurs appellations afin d’en connaitre encore plus sur les vins de France. Et retrouver un des meilleurs sommeliers de France sur le blog pour une approche encore plus complète et passionnante du vin!

 

 

 

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte