Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

Covigneron Le merlot

Le merlot, un cépage rouge aux petites baies noires

On ne connait pas vraiment l’origine du merlot. Il semble être apparu à la fin du XVIIIe siècle et est cité pour la première fois par l’ampélographe (un spécialiste de la vigne des cépages) Victor Rendu en 1857.

Le merlot est un cépage précoce qui mûrit plutôt que les Cabernet. Aussi on le plante sur les sols froids. Sa terre d’élection est située sur la rive droite de la Dordogne, à Saint-Émilion et Pomerol, sur des sols frais, argilo-calcaires, ou argileux.

On le retrouve notamment sur le mythique Pétrus, où il représente plus de 95 % de l’encépagement. Mais il est de plus en plus planter dans la région du Médoc, notamment dans les zones plus argilo-calcaires, comme certains bas de pentes à Saint-Estèphe.

Des vins fruités

Ce cépage bordelais donne des vins aux arômes de fruits rouges et de prune. Charnu, velouté, il adoucit l’austérité des tanins des cabernets auxquels il est souvent associé. Il développe avec le temps des bouquets souvent marqué par des notes animales, de sous-bois et de truffe.

Sa rondeur et son exubérance en font un cépage très facile d’accès, qui, de plus en plus, est planté dans le monde entier. En quelques années, le merlot est devenu le premier cépage rouge planté en France. Il domine à Bordeaux et couvre près de 25000 hectares dans le sud de la France où il est vendu en IGP.

Inscription à la newsletter

Suivez toute l’actualité
de COVIGNERON

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte

Shares
Share This