Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

« Merci à cette famille incroyable de gentillesse et de partage pour l’ amour de leur métier »

«Très bon accueil simple décontracté. Atelier de vendange avec les vendangeurs du domaine très sympa. Présentation des chais et cuverie. Très bien»

«Domaine Familial très professionnel… à recommander pour passer des moments formidables…»

Bacchus

Source : leslyriades.fr

Aujourd’hui, nous allons parler mythologie avec Bacchus, le dieu du Vin. Vous avez déjà dû le voir représenté souvent à moitié dénudé, avec un verre de vin dans une main, entouré de raisins…

Quelques rappels de vos cours d’histoire

S’il vous reste encore quelques miettes de vos cours d’histoire, vous vous rappelez sûrement qu’il y a d’un côté les Dieux Grecs, et de l’autre les Dieux Romains.

Bien souvent, ces dieux représentent les mêmes choses, seuls leur nom divergent selon la mythologie. Le dieu du Vin est donc Bacchus dans la mythologie Romaine, et Dionysos dans la mythologie Grecque.

La vie de Bacchus

Bacchus est le fils que Jupiter (ou Zeus chez les Grecs) a eu avec sa maîtresse, Sémélé. Cette dernière est la fille du roi de Thèbes, mais n’en reste pas moins une simple mortelle.

La femme de Jupiter, une déesse du nom de Junon n’appréciant pas d’avoir été trompée, décide de se venger. Pour cela elle convainc Sémélé de demander à Jupiter de se montrer son sa forme divine, ce qui entraîne malheureusement le décès de la mère de Bacchus.

Jupiter voulant sauver son enfant, l’enlève du ventre de Sémélé et le met dans sa cuisse jusqu’à sa naissance.

Mais la déesse Junon est rancunière et veut à tout prix tuer Bacchus, le fruit de la tromperie de son mari. Pour cela, elle envoi les Titans qui vont trouver l’enfant et le faire bouillir dans un chaudron.

Heureusement Bacchus à été sauvé. Et bien que les versions divergent sur les responsables du sauvetage, il en ressort que qu’il a été placé sous la protection des Nymphes de Nysa. Il grandit donc dans une grotte, qui est protégée par une vigne. Il se nourrit de cette dernière pour devenir le Dieu du vin que vous connaissez. Mais il ne faut pas oublier ses autres attributions, à savoir Dieu de la vigne, bien sûr, mais également dieu des Festivités, de la danse, de la végétation, des plaisirs et des débordements !

Représentations et fêtes

Bien souvent, Bacchus est représenté avec des cornes, et entouré de vigne ou de lierre. Il peut être posé sur un tonneau ou su un char. Dans ses mains, il tient d’un côté un thyrse, une sorte de sceptre, et de l’autre, soit une corne d’abondance, soit une simple grappe de raisin.

De plus, Bacchus, a eu de nombreuses fêtes dédiées. On connaît notamment les orgies, ou bacchanales.

Ces dernières étaient au départ uniquement célébrées par la gente féminine, de façon très mystérieuse, au milieu des bois. Petit à petit, les hommes furent également accueillis lors de ces célébrations, mais ce qui a entraîné beaucoup de désordres !

Du côté de Rome, on parlait de fêtes « Libérales », où les romains et romaines se lançaient dans des discussions souvent bien indécentes. Le gouvernement de Rome a même essayé de faire interdire la tenue de ces cérémonies, en publiant un décret en l’an 558, mais cela n’a eu aucun effet.

(Re)découvrez le concept de Covigneron

 

Inscription à la newsletter

Suivez toute l’actualité
de COVIGNERON

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte

Shares
Share This