Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

AOC Fleurie

© Cartesfrance.fr

Le Fleurie est une AOC originaire du Rhône niché au coeur du vignoble du Beaujolais, qui n’a rien à envier aux domaines environnants. En effet, généralement fruité, ce vin rouge a une histoire millénaire et a connu par période un succès fulgurant mais aussi des crises agricoles. Ce vin du Rhône a su allier au fil des siècles la tradition, le savoir-faire vinicole mais aussi une capacité d’innovation hors du commun suite aux épidémie successives auxquelles le vignoble a dû faire face.

Une histoire vinicole chaotique

L’AOC Fleurie s’étend sur 870 hectares. Parmi les domaines inclus dans cette zone géographique on retrouve le Saint-Amour, le Chénas, le Moulin-à-vent ou encore le Brouilly. Oscillant entre 220m et 430 mètres d’altitude et implanté sur des terres argileuses ou de granite balayées par trois climats (méditerranéen, océanique et continental), le vignoble produit en moyen 42 000 hectolitres de vin rouge par an.

La culture de la vigne à Fleurie remonte au Xème siècle mais il fallut attendre près de 1000 ans pour que ce vignoble soit reconnu pour sa singularité au prés de l’Institut National de l’Origine & de la Qualité. En effet, c’est lors du décret du 11 septembre 1936 que le vin fleurie put enfin arboré le label AOC.

Au cours de sa longue histoire, le Fleurie connut un certain nombre de crises agricoles. Parmi les plus marquantes, on retrouve notamment l’épidémie de mildiou et phylloxéra qui endommagea considérablement le vignoble au cour du XIXème siècle ou encore une attaque de pyrale (chenille) qui obligea les vignerons à arroser les pieds du ceps avec de l’eau bouillante afin de limiter l’invasion sur les terres. Malgré les différentes perturbations subies par le vignoble de Fleurie, au début du XXème siècle, les domaines de la zone réussirent à exporter leur production au-delà des frontières nationales et tout particulièrement vers l’Angleterre.

Des notes florales reconnaissables

D’un rouge tirant vers le violet, le Fleurie vire au carmin en vieillissant. Grâce à ses diverses nuances et à la profondeur de sa robe, on peut deviner sa provenance ainsi que ses conditions de culture. En effet, sa couleur a tendance à être plus éclatante si il a muri sous un ensoleillement intense et venteux.

Principalement composé de Garmay, qui trouve parfaitement sa place dans la région, le Fleurie offre des sensations olfactives très florales qui dominent largement la dégustation. La violette, la pivoine ou encore l’iris sont aisément distinguables au nez puis d’une façon plus subtile on retrouve les fruits rouges comme la framboise ou bien la mûre.

Globalement très floral et fruité, ce panache suit en bouche. Finement tannique, son corps franc est étonnement délicat. Les notes senties se transforment alors en arôme couvrent le palais ce qui abouti à une saveur ronde et veloutée qui s’apprécie de part sa légèreté.

Très aérien, on apprécie le vin rouge Fleurie notamment sur une volaille, un gigot ou encore une typique andouillette à la Beaujolaise.

Les Etoiles en Beaujolais

Le domaine Les Etoiles en Beaujolais, partenaire de Covigneron, regroupe 10 célèbres crus dont le Fleurie. Ce sont 10 viticultrices qui gèrent ce vignoble réputé pour la qualité de ses vins. Elles vous séduiront aussi par la richesse de leurs terroirs et vous emmèneront à la découverte de leur domaine, dans la bonne humeur !

Découvrez le concept Covigneron

 

Inscription à la newsletter

Suivez toute l’actualité
de COVIGNERON

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte