Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

Le vignoble des Côtes de Provence Sainte-Victoire se situe à l’est de la ville d’Aix-en-Provence, au pied de la Montagne Sainte-Victoire. Neuf  communes sont incluses dans l’aire délimitée du terroir Sainte-Victoire : dans le département des Bouches du Rhône, Châteauneuf le Rouge, Le Tholonet, Meyreuil, Peynier, Puyloubier, Rousset et Trets ; dans le Var, Pourcieux et Pourrières.

Covigneron Vignoble provence

CHIFFRES CLÉS, Dénomination de terroir de l’AOC Côtes de Provence, reconnue en 2005 :

Superficie potentielle : 2 225 hectares
Superficie revendiquée : 506 hectares
Production : 22 000 hectolitres
(rosé et rouge)
(près de 3 millions équivalent bouteilles)

Rendement maximal autorisé : 50 hl/ha
Rendement moyen : 43 hl/ha

CLIMAT

Le vignoble s’exprime sous un climat aux nuances légèrement continentales. Protégé au sud des influences maritimes par les Monts Auréliens et le massif de la Sainte-Baume, il couvre les coteaux de la haute vallée de l’Arc. La barre rocheuse de la Sainte-Victoire affirme ce micro climat continental et atténue quelque peu la vivacité du Mistral qui peut cependant y souffler très fort en protégeant les vignes des attaques des parasites. Le vignoble des Côtes de Provence Sainte-Victoire comme d’ailleurs la totalité du vignoble de Provence est considéré, par l’action asséchante du Mistral, comme l’un des plus naturels de France.

GÉOLOGIE

Les sols pauvres et peu profonds, formés de calcaires et de grés argileux, portent un vignoble de qualité : de grands vins rouges friands ou charpentés et généreux ainsi que des rosés de classe aux arômes subtils.

Dégustation des vins de Provence :

 

VINS ROUGES DE PROVENCE

S’il est jeune, vif et fruité, le rouge de Provence accompagnera avec bonheur les grillades parfumées de garrigue, les viandes blanches, les gigots, le pot-au-feu froid en salade, les tians de légumes ou encore les tomates à l’huile d’olive. Mais on trouve de plus en plus en Provence des rouges de garde de très haut niveau.
Dans leur pleine maturité, après un élevage en barriques, ils s’accordent joliment avec des plats plus puissants comme les viandes cuisinées (daubes, civets, pieds et paquets), les gibiers ou les fromages de caractère.
Ils se servent à 14-16°C pour les vins jeunes et 16-18°C pour les vins de garde.

VINS ROSÉS DE PROVENCE

Véritable plaisir des yeux avec leur belle couleur saumonée, les rosés de Provence, légers, fruités, tendres, nerveux et aromatiques, offrent des saveurs inouïes dont raffole la cuisine provençale : ratatouille, artichauts barigoule, fleurs de courgettes, petits farcis provençaux, loup au fenouil, filet de rouget au thym relevé d’épices, aïoli, soupe au pistou, anchoïade, bouillabaisse. Et s’ils s’enivrent également de la saveur iodée des oursins et des violets, les rosés de Provence ne dédaignent pas pour autant les sushis japonais, la cuisine thaïe, les tajines marocains ou les curry indiens sur lesquels ils font merveille.
Ils se servent à 8-10°C.

VINS BLANCS DE PROVENCE

Vifs, frais, souples ou ronds et surtout très aromatiques, les vins blancs de Provence apportent leur fraîcheur aux fruits de mer et aux poissons, grillés ou en sauce. Ils sont aussi très agréables à l’apéritif. Les grands blancs, vinifiés en barrique, s’épanouissent auprès de viandes blanches, de truffes ou de fromages de chèvres.
Ils se servent à 6-8°C.

Inscription à la newsletter

Suivez toute l’actualité
de COVIGNERON

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte

Shares
Share This