Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

À quelle température boire son vin ?

© La FDV

En tant qu’amateur de vin, vous n’ignorez pas que la température de dégustation du vin selon son type et son âge est primordiale pour un goût optimal. Une bonne température permet de faire ressortir les arômes du vin et ainsi le sublimer. Tout se joue donc à quelques degrés près. Voici un peu guide qui vous permettra de savoir à quelle température boire son vin.

Le vin rouge

Plus le vin est jeune, c’est-à-dire moins de 2 ans, plus il se sert « frais ». Attention néanmoins à bien distinguer deux catégories de vins dits jeunes. En effet, les rouges légers et fruités comme le Sancerre ou l’Anjou se dégusteront à une température comprise entre 12°C et 14°C. Les vins plus charnus et fruités type Côtes-de-Provence seront servis entre 15 à 17°C. Et, il en est de même pour les plus puissants, inclus le Cahors, le Pomerol ou encore le célèbre Chateauneuf-du-Pape.

Les vins matures, très tanniques comme un Grave ou un Saint-Estèphe se savourent à une température variant entre 15°C et 17°C. Les vins élégants, plus légers en bouche, tel un Corton par exemple se révèlent pleinement entre 16° et 17°C.

Le vin blanc

Le vin blanc se doit d’être servi frais, ceci n’est un secret pour personne. En effet, la fraîcheur adoucie l’acidité de la boisson. Les vins blancs secs, souples et fruités comme le Muscadet ou encore le Chablis ont une température de service oscillant entre 8°C et 10°C. Les vins les plus amples, les plus racés comme le Pessac-Léognan, le Montlouis seront servis à 10-12°C.

Pour les blancs très aromatiques comme les Condrieu, les plus jeunes seront savoureux entre 8°C et 10°C tandis que les plus vieux le seront entre 10°C et 12°C.

Pour ce qui est des vins moelleux, très liquoreux comme le fameux Monbazillac, une dégustation réussie requière un service compris en 8°C et 10°C

Le vin rosé et les effervescents

Le plus simple à servir, le vin rosé n’a pas de distinction particulière selon son type ou sa provenance. En effet, peu importe le rosé que vous avez choisi de boire, que ça soit un vin fruité comme peu l’être un Rosé-de-Loire ou un vineux comme un Lirac, sa température doit être comprise entre 8°C et 10°C. Rien de plus simple à sublimer qu’un rosé.

Concernant les vins effervescents, il n’y a ici que deux règles très simples à respecter : lors de l’apéritif, le pétillant sera plus frais que durant le repas. Entre 8°C et 10°C pour commercer pour 9°C et 12°C pour poursuivre sur les mets.

Quelques astuces

Pour refroidir son vin, l’immersion de la bouteille dans le seau à glace durant une quinzaine de minutes reste l’outil qui sera le plus rapide et le plus efficace.

Pour le réchauffer, on évite les sources de chaleur pour accélérer le processus et on patiente quelques heures en laissant le vin à température ambiante.

Si vous doutez encore sur la température de votre vin, utiliser un thermomètre vous le confirmera. De plus sachez que la chaleur altère plus le vin que la fraîcheur.

Inscription à la newsletter

Bacchus, Dieu du vin

Aujourd'hui, nous allons parler mythologie avec Bacchus, le dieu du Vin. Vous avez déjà dû le voir représenté souvent à moitié dénudé, avec un verre de vin dans une main, entouré de raisins... Quelques rappels de vos cours d’histoire S’il vous reste encore...

La vinification du rosé : explications

Qui ne s’est jamais dit que le vin rosé était un mélange de rouge et de blanc ? Bon, depuis vous avez découvert que non, ce n’est pas le cas. Mais connaissez-vous le processus de vinification du rosé ? Comment obtenir du rosé ? En France, il existe deux méthodes...

Du vin sous la mer

Et oui, il existe du vin sous la mer ! Mais rassurez-vous, les raisins proviennent toujours de vignes qui poussent bien sur terre. Il s’agit en fait, de faire vinifier le vin, sous l’eau, plutôt que dans les caves habituelles. De quoi parle-t-on ? Pour...

Le Muscadet, appellation de la Vallée de la Loire

Découvrons plus en détail un vin bien connu qu’est le Muscadet : histoire, lieu de production, récolte, mise en bouteille et accords... Son histoire « Muscadet » est une appellation d’origine contrôlée (AOC) établie en 1936. Ce vin blanc sec est produit...

Faut-il être un spécialiste pour apprécier un vin ?

Vous n’êtes pas un grand œnologue, et pourtant vous souhaitez savoir si vous pouvez apprécier un vin ? Vous n’êtes pas capable de reconnaître un Bourgogne d’un Bordeaux ? Rassurez-vous, ne pas être spécialiste, ne vous empêchera de pouvoir apprécier un...

Découvrez le vin bleu

Vous connaissez tous le vin blanc, le vin rouge, et le rosé. Depuis peu, une société de Sète (dans l’Hérault) propose une nouvelle couleur : le vin bleu ! Ou plus exactement bleu turquoise. Comment est fabriqué le vin bleu ? Difficile d’imaginer des grains...

Comment bien choisir le vin pour ma soirée ?

Certains préfèrent le blanc, d’autres le rouge. Certains auront tendance à choisir un vin d’Alsace alors que d’autres opteront plutôt pour un vin de la Loire. Comment bien choisir le vin pour ma soirée et contenter tout le monde ? Le mieux est de miser sur...

Les filets anti-grêle pour les vignes

Depuis dix ans, la grêle est devenue l’un des principaux fléaux touchant les vignobles. En effet, peu de moyens réels d’action étaient à la disposition des vignerons pour lutter efficacement contre les caprices de mère nature. De nombreux vignobles ont vu...

Les maladies de la vigne

Il existe de nombreuses maladies de la vigne. Il est donc important de les identifier afin de pouvoir les éradiquer au plus vite avant que cela ne se propage. Nous allons parler dans cet article des maladies les plus courantes. Les maladies de...

L’oeil du Vin, une analyse visuelle

Préalablement à l’analyse gustative d’un vin, il est nécessaire de réaliser une analyse visuelle. C’est ce que l’on nomme communément « L’oeil du vin ». Les meilleurs œnologues peuvent vous décrire entièrement les caractéristiques d’un vin,...

Suivez toute l’actualité
de COVIGNERON

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte

Share This