Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

« Merci à cette famille incroyable de gentillesse et de partage pour l’ amour de leur métier »

«Très bon accueil simple décontracté. Atelier de vendange avec les vendangeurs du domaine très sympa. Présentation des chais et cuverie. Très bien»

«Domaine Familial très professionnel… à recommander pour passer des moments formidables…»

À quelle température boire son vin ?

© La FDV

En tant qu’amateur de vin, vous n’ignorez pas que la température de dégustation du vin selon son type et son âge est primordiale pour un goût optimal. Une bonne température permet de faire ressortir les arômes du vin et ainsi le sublimer. Tout se joue donc à quelques degrés près. Voici un peu guide qui vous permettra de savoir à quelle température boire son vin.

Le vin rouge

Plus le vin est jeune, c’est-à-dire moins de 2 ans, plus il se sert « frais ». Attention néanmoins à bien distinguer deux catégories de vins dits jeunes. En effet, les rouges légers et fruités comme le Sancerre ou l’Anjou se dégusteront à une température comprise entre 12°C et 14°C. Les vins plus charnus et fruités type Côtes-de-Provence seront servis entre 15 à 17°C. Et, il en est de même pour les plus puissants, inclus le Cahors, le Pomerol ou encore le célèbre Chateauneuf-du-Pape.

Les vins matures, très tanniques comme un Grave ou un Saint-Estèphe se savourent à une température variant entre 15°C et 17°C. Les vins élégants, plus légers en bouche, tel un Corton par exemple se révèlent pleinement entre 16° et 17°C.

Le vin blanc

Le vin blanc se doit d’être servi frais, ceci n’est un secret pour personne. En effet, la fraîcheur adoucie l’acidité de la boisson. Les vins blancs secs, souples et fruités comme le Muscadet ou encore le Chablis ont une température de service oscillant entre 8°C et 10°C. Les vins les plus amples, les plus racés comme le Pessac-Léognan, le Montlouis seront servis à 10-12°C.

Pour les blancs très aromatiques comme les Condrieu, les plus jeunes seront savoureux entre 8°C et 10°C tandis que les plus vieux le seront entre 10°C et 12°C.

Pour ce qui est des vins moelleux, très liquoreux comme le fameux Monbazillac, une dégustation réussie requière un service compris en 8°C et 10°C

Le vin rosé et les effervescents

Le plus simple à servir, le vin rosé n’a pas de distinction particulière selon son type ou sa provenance. En effet, peu importe le rosé que vous avez choisi de boire, que ça soit un vin fruité comme peu l’être un Rosé-de-Loire ou un vineux comme un Lirac, sa température doit être comprise entre 8°C et 10°C. Rien de plus simple à sublimer qu’un rosé.

Concernant les vins effervescents, il n’y a ici que deux règles très simples à respecter : lors de l’apéritif, le pétillant sera plus frais que durant le repas. Entre 8°C et 10°C pour commercer pour 9°C et 12°C pour poursuivre sur les mets.

Quelques astuces

Pour refroidir son vin, l’immersion de la bouteille dans le seau à glace durant une quinzaine de minutes reste l’outil qui sera le plus rapide et le plus efficace.

Pour le réchauffer, on évite les sources de chaleur pour accélérer le processus et on patiente quelques heures en laissant le vin à température ambiante.

Si vous doutez encore sur la température de votre vin, utiliser un thermomètre vous le confirmera. De plus sachez que la chaleur altère plus le vin que la fraîcheur.

Inscription à la newsletter

Suivez toute l’actualité
de COVIGNERON

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte

Shares
Share This