Tél : 0820 690 159 (0.20€ TTC la minute)

Bonjour Pascale, pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre domaine, s’il vous plait ?
Je suis vigneronne, associée avec Philippe, mon mari et Thierry son frère au Domaine Ménart-Gaborit.
Nous exploitons un domaine de 62 hectares situé au pied du Moulin de la Minière, site très fréquenté par les randonneurs. Notre domaine, transmis de générations en générations depuis 1734, est en cours de conversion en Agriculture Biologique.

Quels vins et autres produits éventuels proposez-vous ?
Nous produisons essentiellement du Muscadet Sèvre et Maine, vin blanc sec et fruité issu du cépage Melon de Bourgogne. Nous proposons également des Crus Communaux, Monnières-Saint Fiacre et Le Pallet ainsi que des vins de pays blanc, rouge et rosé.

Quelle est la répartition de votre clientèle (Export, Cafés Hotels Restaurants, cavistes, particuliers) ?
L’essentiel de notre clientèle se trouve en restauration pour environ 50 %.
Nous exportons au Canada, Angleterre,Belgique et en Asie.
Le clientèle particulière représente 15 % de notre chiffre d’affaire.

Quelle est la proportion de votre clientèle qui vient au caveau ?
Depuis quelques années, nous développons une offre oenotouristique en collaboration avec l’office du Tourisme du Vignoble de Nantes. Nous proposons des dégustations commentée tous les samedis matin. En période estivale, des balades dans les vignes, concerts et repas sont organisés dans notre cave. Toutes ces animations nous permettent d’augmenter nos ventes au caveau qui représentent environ 10 %.

Quelle est selon vous la méthode pour élaborer un bon vin ?
L’histoire commence bien sur dans la vigne. Chaque parcelle est unique de part son encépagement, son sol, son orientation et l’âge de la vigne. Nous apportons un soin particulier à la culture dans le respect de l’environnement. Ensuite, le travail en cave nécessite certes des connaissances en vinification mais aussi du temps…Nous nous attachons à respecter la nature et la “croissance” du vin avec des mises en bouteilles au printemps.

La consommation de vin a changée, que recherche aujourd’hui le consommateur ?
Oui la consommation a changée. On ne boit plus…on déguste !
Le consommateur recherche de plus en plus à se faire plaisir avec un flacon choisi avec soin et privilégie une relation avec le vigneron. Nous recevons de plus en plus de personne désirant connaître notre métier.

Quel est votre accord met / vin (de votre domaine) préféré ?
Monnières-Saint Fiacre 2011 servi avec un très bon saumon fumé.

Vous êtes partenaires de Covigneron, donc favorable à l’oenotourisme, pour quelle raison ?
L’oenotourisme nous semble un axe de développement intéressant pour mieux faire connaître notre métier et nos vins. La dégustation permet de découvrir un vin et d’apprendre à le servir.

Que recherche selon vous les “covignerons” parrains de pieds de vigne de votre Domaine ?
Ils recherchent une relation vraie avec le vigneron.
Vivre des moments forts sur un domaine leur donne l’impression de revenir à des valeurs profondes de la terre, du produit authentique et du plaisir de déguster.

Y a-t-il de nouvelles activités que souhaiteriez ou que envisagez de proposer ?
Cet été nous allons proposer “Balade des gourmets au clair de lune”.
Il s’agit d’un circuit gourmand dans les vignes ponctué de haltes dégustation avec accords, à la nuit tombante avec un retour au domaine à la lueur de flambeaux.

Merci beaucoup Pascale !

–> Parrainer des vignes au Domaine MENARD GABORIT

Inscription à la newsletter

Suivez toute l’actualité
de COVIGNERON

Je m'inscris à la newsletter de Covigneron

Merci, votre inscription a bien été prise en compte

Shares
Share This