Peut-on planter n’importe quel cépage ?

Covigneron cépages

Aujourd’hui, chaque Etat membre de la Communauté européenne dispose d’un « catalogue officiel des variétés de vignes en tant que raisins de cuves ». Chaque cépage y est référencé.

Près de 240 cépages en France

En Italie, « le pays de la vigne », il y en a plus de quatre cents. Ces variétés appartiennent à l’espèce vitis vinifera, ou vigne européenne. Il existe cependant aujourd’hui de nouveaux cépages métis, obtenus par croisements inter-spécifiques, comme le marselan ou le caladoc.

Choisir son cépage

Pour produire des IGP (anciennement vins de pays) on peut choisir parmi tous ces cépages, sans aucune contrainte, si ce n’est que le cépage doit être adapté au climat pour parvenir à une bonne maturité.

Pour les Appellations d’origine protégée (anciennement AOC et VDQS, Appellation d’origine vin délimité de qualité supérieure), l’encépagement est au contraire strictement défini dans un cahier des charges. Il peut être constitué d’un ou plusieurs cépage. Les grands vins rouges de Bourgogne sont issus du seul cépage pinot noir, alors que les vins rouges de Chateauneuf-du-Pape, peuvent être élaborés à partir de treize cépages différents. Ils sont alors classés en trois catégories : principaux, complémentaires ou accessoires.

Aujourd’hui, sur deux cent quarante cépages autorisés, une quarantaine assure l’essentiel de la production et quinze d’entre eux couvrent plus de 80% des surfaces.

Les conseils des vignerons en
Parrainant des pieds de vignes